La Société biblique au Liban, en Syrie et en Irak et la Société biblique britannique et étrangère, en collaboration avec le Conseil des églises du Moyen-Orient, ont organisés une conférence de dialogue entre les responsables de l’église intitulée « L’initiative des mages : est-ouest» du 10 au 12 octobre 2019 à Béthanie, Harissa, sur le thème: Réunir les chrétiens, a travers la Parole de Dieu, pour soutenir leurs communautés pendant les périodes critiques.

 

Une centaine de participants provenant de clergés, de responsables d’églises, de responsables d’organisations confessionnelles, d’universités et de séminaires chrétiens de tous les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, ainsi que des représentants de « l’Ouest » principalement d’Europe, du Royaume-Uni et des États-Unis.

Dr. Mike Bassous

La conférence a débuté par une cérémonie d’ouverture. Dr. Mike Bassous, secrétaire général et PDG de la Société biblique au Liban a commencé par un mot de bienvenue et a partagé l’objectif de « l’Initiative des mages ». Cette initiative vise à parvenir à une meilleure compréhension Est-Ouest et des relations entre les états et les religions, afin de créer un soutien bilatéral et mutuel pour les communautés soumises à des pressions et de s’entendre sur une compréhension commune de la lecture et de la vénération de la Sainte Bible.

Dr. Souraya Bechaalany

Dr. Souraya Bechaalany, Secrétaire général du Conseil des Églises du Moyen-Orient (MECC), a également ajoutée que la réunion était une pause pour se rencontrer, prier, réfléchir et travailler ensemble sur le sens de la présence chrétienne dans cet Orient à la lumière de la Parole de Dieu.

 

Mgr. Angaelos

Mgr. Angaelos, Archevêque, Président de la Société biblique britannique et étrangère (BFBS), a déclaré qu’il y a cinquante ans, un homme serait mort sans avoir connu autre chose que sa proche communauté ; Cependant, aujourd’hui, c’est l’inverse qui se produit et, de ce fait, le défi qui se pose à l’Église aujourd’hui est de servir ce nouveau paradigme avec cette nouvelle complexité. « Il n’y a pas d’est et d’ouest dans l’Église, nous en sommes un ».

Il a ajouté que nous devions nous unir librement pour cheminer ensemble dans une véritable communion fraternelle.

Son Exc. Mgr Joseh Spiteri

Son Exc. Mgr Joseph Spiteri, archevêque, nonce apostolique au Liban, a déclaré au nom de Son éminence le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la congrégation pour les églises orientales, que «la Bible est le livre du peuple du Seigneur qui, en l’écoutant, passe de la division à l’unité. » Il a également ajouté ses propres réflexions, citant le pape François, qui vient de publier un Motu Proprio (une lettre apostolique donnant des directives précises), appelé Aperuit Illis dans lequel il a créé un « dimanche de la Parole de Dieu ».

Ce qui signifie l’importance de la parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église.

Sainteté Aram I Keshishian, Catholicos de l'église arménienne Saint-Siège de Cilicie

Le discours principal de la cérémonie d’ouverture a été prononcé par sa Sainteté Aram I Keshishian, Catholicos de l’église arménienne Saint-Siège de Cilicie. Le titre de son discours était : « Notre réponse à l’appel de Dieu à travers la Bible » et a parlé de l’importance de la Bible dans le christianisme et de ses quatre appels principaux : l’unité, la mission, le service et l’amour. Il a ensuite poursuivi sa réflexion sur la réponse de l’Église à ces quatre appels. Son discours était décrit par le public comme un manifesto, se terminait par la déclaration suivante: «La Bible est la source de notre foi et de notre espoir, de notre courage et de notre engagement».

 

La cérémonie d’ouverture s’est terminée par la présentation du programme de la conférence et un dîner à tous les participants.

Les sujets suivants ont été présentés et discutés au cours des deux jours suivants de la conférence :

 

JOUR 2

Sujet : Meilleure compréhension des communautés chrétiennes

Aperçu des pressions et des opportunités pour les communautés chrétiennes

Président : Dr. Ibrahim Dabbour, secrétaire général du Conseil des chefs d’eglises en Jordanie

Orateurs :

Mgr. Youssef Touma, Archéparchie chaldéenne catholique de Karkouk

Fr. Dr. Marjan Paloka, professeur de religions du monde à l’université Gonzaga

Panélistes :

Mgr Selwanos Boutros Al-Nehme, évêque syriaque orthodoxe de Homs, Hama, Tartous et Environs

Ziad El Sayegh ; Conseiller en politiques et communication de MECC

Oldi Morava, Directeur de la mission internationale du BFBS

Lire les événements basés sur la parole de Dieu

 

Président : Dr. Gaby Hachem, directeur du département théologique et œcuménique de MECC

Orateurs :

Mgr. Dr. Joseph Naffah, vicaire patriarcal de l’église Maronite de Bsharri, Zgharta et Ehden

Reverent  Dr. Graham Tomlin, évêque de Kensington dans le diocèse de Londres

Panélistes :

Le métropolite Nicholas Antipa, évêque émérite de Bosra – Hauran des Melkites grecs-catholiques

Reverent Dr. Habib Bader, président de la famille évangélique à MECC

Carla Khijoyan, chargée de programme pour le Moyen-Orient au Conseil œcuménique des Églises

Sujet : Perspectives bibliques sur les communautés chrétiennes sous pression

La littérature exilique comme modèle pour une église sous pression

Orateurs :

Sr. Dr. Rose Abi Aad, professeure de théologie biblique Ancien Testament

Prof. Alexander Schweitzer, Directeur de la traduction de la Bible dans le monde auprès de United Bible Society

Littérature apocalyptique pour les communautés chrétiennes aujourd’hui

Orateurs :

Dr. Johnny Awad, professeur du Nouveau Testament à Near East école de Théologie

Dr. Kostake Milkov, fondateur et directeur de l’Institut des Balkans pour la foi et la culture

La littérature de sagesse comme source d’inspiration pour les églises contemporaines

Sr. Dr. Bassima El Khoury, professeure du Nouveau Testament à la l’université saint esprit Kaslik

Rev. Dr. Wilbert van Saane, professeur de théologie sociale et aumônier à l’université de Haigazian

Les premiers modèles d’engagement de l’église

Fr. Dr. Tanios Khalil, Doyen de la Faculté des sciences religieuses et théologiques de l’Université Sagesse

Dr. Jutta Henner, professeur de théologie biblique et œcuménique

JOUR 3 :

Sujet : Manières pratiques de s’engager dans les écritures bibliques d’une manière durable.

Études de cas du Moyen-Orient

Président : Métropolite Georges Bacouni, Archevêque de l’Archéparchie Melkite Grecque Catholique de Beyrouth et Jbeil

Panélistes :

La Révérende Dr. Rima Nasrallah ; Professeur de théologie pratique à l’école de théologie du Proche-Orient

Gergis Saleh : Coordinateur entre les églises coptes et du Moyen-Orient

Panélistes :

Fr. Dr. Youhanna Yasmine, prêtre de l’église orthodoxe Sainte-Barbara, Jbeil

Le le Pasteur Faeq Haddad, Église épiscopalienne de Jordanie

Dr. Cristian Romocea, avocat principal pour la Bible, Centre international pour la défense de la Bible.

Études de cas d’Europe occidentale

Président : Fr. Dr.Edgard El Haiby, directeur de l’Institut supérieur des sciences religieuses à l’Université Saint-Joseph

Panélistes :

Rt. Dr. Graham Tomlin, évêque de Kensington dans le diocèse de Londres,

Rt. Rev. Dr. Gerold Lehner, surveillant général de l’église luthérienne de Haute-Autriche

Panélistes :

Joseph Rida, représentant de Sa Saintete le pape Tawadros II

Fr. Wissam Mansour, directeur des écoles patriarcales latines en Jordanie

Rev. Russell Winfield, directeur du développement au St. Mellitus College, Londres.

 

La conférence s’est terminée par un communiqué résumant une déclaration commune entre les participants et la constitution d’un groupe pour poursuivre le travail, et s’est achevé par un déjeuner.

La vision de la Société Biblique est de répondre de manière holistique aux besoins des communautés à travers la Parole de Dieu qui transforme. En tant qu’organisation chrétienne interconfessionnelle, œcuménique et à but non lucratif, elle œuvre pour diffuser le message et la culture de la Sainte Bible à toutes les générations en traduisant, publiant et distribuant les Écritures en utilisant des formats visuels, audiovisuels, lisibles et numériques. les gens à lire et à s’engager dans la Parole de Dieu, à défendre la cause de la Bible pour défendre la dignité humaine et à s’associer avec toutes les Églises et institutions chrétiennes.