Blog

Une leçon de pardon

« Les enfants ici ont tellement besoin de vous. Veuillez essayer de venir plus de deux fois par semaine. Ce groupe d’enfants est très difficile à gérer. La plupart d’entre eux ont des complications sociales et des problèmes familiaux et ils ont une tendance à la délinquance. Votre manière de se comporter avec eux est exactement ce dont ils ont besoin car ils se sentent acceptés et aimés. Vous avez pénétré dans leur cœur et ils aiment vous écouter.”

C’était l’impression du responsable de la détention juvénile, M. Hussein, après quelques séances de notre programme “Tabadol” (c.à.d “échange”).

Au cours d’une de nos séances, deux des garçons, Jasem et Ahmad, se sont disputés et ont commencé à se battre. Jasem a également commencé à menacer Ahmad qu’il voulait le tuer avec un couteau. Après avoir vu ce qui se passait, nous avons séparé les garçons l’un de l’autre, les avons pris de côté et les avons avertis du danger qu’ils faisaient. Nous leur avons parlé de la valeur de l’amour et du pardon.

Une demi-heure plus tard, nous avons vu Jasem se lever et se diriger vers Ahmad. Il s’est excusé pour son comportement et l’a enlacé. Ahmad a été surpris par le comportement de Jasem, puis l’expression de son visage s’est adoucie et lui aussi a étreint son ami et lui a demandé pardon.

Nous étions fiers de la façon dont les garçons ont agi puisqu’ils ont réalisé ce qu’ils avaient fait de mal. J’espère que nous soyons tous aussi disposés à mettre notre fierté de côté et à tendre la main pour résoudre les banales disputes que nous avons avec les autres.

Post a comment

For security, use of CloudFlare's Turnstile service is required which is subject to the CloudFlare Privacy Policy and Terms of Use.

×